Teinture naturelle des laines

« Un grand pas en avant…. »

Janvier – Mars 2009
Suite aux terribles inondations à Ghardaïa (Novembre 2008), les ateliers de teinture sont détruits ; il devient impossible de se ravitailler en laines de couleur. Le chômage guette les tisserandes de l’atelier de tissage.
TUSA multiplie les appels téléphoniques – mails – courriers fax en Algérie et finit par trouver une formatrice à El Golea, puis une deuxième à Laghouat. Toutes deux sont disposées à enseigner la teinture des laines aux tisseuses de l’atelier. En cas de coup dur, à l’avenir, elles sauront elles-mêmes teinter leur laine.
Janvier 2009
Deux tisseuses partent à El Golea et reviennent avec un stock de laines rouges, teintées chimiquement.
Mars 2009 un deuxième stage est organisé par l’association, cette fois-ci à Timimoun, animé par une formatrice de Laghouat. A l’issue du stage, les tisseuses ont acquis une deuxième compétence professionnelle. Elles savent utiliser les produits synthétiques et teintent leurs laines elles-mêmes.
Cependant, très rapidement, se fait jour une certitude : la teinture chimique n’est peut-être pas la meilleure solution. Pourquoi ?

TUSAA fait une proposition : organiser une ou plusieurs formations à la connaissance et à l’utilisation de certains produits tinctoriaux (végétaux et animaux)
Cette proposition éveille une curiosité et est agréée par l’ensemble du groupe de tisseuses.
Octobre – novembre 2009 - Organisation du 1er stage de formation à la teinture naturelle des laines

Une aide conséquente de l’Ambassade de France à Alger et de la Mairie de Kaysersberg nous est octroyée. Une formatrice, Madame Karin SCHRECK d’Orbey (Alsace), accepte de conduire le stage.

Objectifs – enseigner l’utilisation des produits naturels suivants, en fonction des couleurs indispensables à l’atelier

Les résultats sont à la hauteur des énergies engagées : à l’issue du stage, toutes les tisseuses ainsi que leur directrice, Fatiha KADIRI, sont capables de teinter elles-mêmes en toute autonomie. Tous les coloris ne sont pas encore disponibles. Un deuxième stage s’impose.
Février 2011 
A nouveau soutenu financièrement par l’Ambassade de France à Alger et la Mairie de Kaysersberg, un deuxième stage est organisé.
Il vise cette fois-ci :

A noter que ces stages ont été délibérément ouverts gratuitement à des observateurs / partenaires extérieurs avec

la présence au 1er stage de :

la présence au 2ème stage de :

Les premiers tapis en teintures naturelles sont exposés à l’Arsenal de Kaysersberg en mai 2009 en présence de membres du Consulat d’Algérie à Strasbourg, des membres du Conseil Municipal de Kaysersberg et de Karin SCHRECK formatrice.
Les couleurs obtenues sont infiniment plus douces, plus harmonieuses et de meilleure qualité que celles obtenues par les procédés chimiques.
Toute dernière nouvelle : février 2012 : notre initiative fait tache d’huile en Algérie : l’atelier est sollicité par une association strasbourgeoise travaillant en Kabylie (l’AMSED) pour y transmettre les procédés de teinture naturelle des laines. Madame KADIRI, directrice de l’atelier,  assurera cette première formation en Algérie.

AMSED =  Association Migration Solidarité et Échanges pour le Développement

Description : iMac:Users:jean-pierreradigue:Desktop:P1100853 - copie.JPG Description : iMac:Users:jean-pierreradigue:Desktop:P1100834 - copie.JPG

 

Cuisson des laines

 

Sortie des laines du bain d’indigo
Magie des couleurs

 

Description : iMac:Users:jean-pierreradigue:Desktop:P1110339 - copie.JPG Description : iMac:Photos:Algérie:stage teinture2011:P1110360.JPG

Magie des couleurs

Les laines teintées naturellement sèchent au soleil

 

Octobre - Novembre 2013

Nouveau stage (le 3ème) de teintures naturelles animé par Karin SCHRECK, ouvert aux tisserandes de l'atelier Tigurarin et à des stagiaires du Centre Artisanal de Charouine.

Au programme, 24 coloris dont 9 nouvelles couleurs : teintures à partir du lichen, de la noix de galle, de l'armoise qui n'avaient été utilisées auparavant dans l'atelier.

La palette des couleurs réalisées lors de ce stage