Femmes de Timimoun et des Ksour du Gourara

Projet de partenariat Franco-Algérien Timimoun

Sauvegarde du Patrimoine de Tissage Gourari – Développement Économique – Insertion Professionnelle des jeunes filles – Protection de l’Environnement.

Situation avant le projet.

            En 2006, au moment où germe l’idée d’un projet de soutien aux jeunes tisserandes à Timimoun et dans les Ksour du Gourara, le patrimoine de tissage est en grand danger d’extinction. Les tisserandes ne travaillent plus la laine. Seule la fibranne – moins chère – est utilisée. La plupart des motifs anciens ainsi que leur signification symbolique sont oubliés. Les couleurs utilisées sont trop vives et peu esthétiques. La section de tissage du CFPA peine à se maintenir, faute de motivation chez les jeunes filles. Leurs tissages ont grand peine à se vendre. Aucune tisserande n’effectue ses teintures elles-mêmes et la teinture naturelle a totalement disparu depuis les années 20-30.
La quasi totalité des jeunes tisseuses diplômées du CFPA sont au chômage et tentent de trouver une insertion professionnelle dans d’autres secteurs plus porteurs pour elles (couture – cuisine – ménage…)
Face à cet ensemble de constats, mais également animés de la volonté de redonner à Timimoun et au Gourara la fierté de leur très riche patrimoine de tissages anciens, l’ADEA et TUS décident de conjuguer leurs efforts et mettent sur pied les bases d’un projet de partenariat Franco Algérien qu’elles intitulent « Femmes de Timimoun, d’El Golea et des Ksour du Gourara »

Pourquoi ce titre ?

            L’atelier est créé et installé à Timimoun. Les formatrices sollicitées sont originaires d’El Golea  où les premières formations ont lieu. Enfin, les bénéficiaires de la formation de formatrices sont toutes, de Timimoun et des Ksour environnants.

Les objectifs.

Les Porteurs du Projet 

ADEA
Association des Droit de l’Enfant et de l’Adolescent
Timimoun 

TUSAA
Trait d’Union Solidarité
Alsace Algérie

Hocine Marie-Claire

 

L’ADEA, existe et œuvre à Timimoun depuis 2003. Elle devient officiellement notre partenaire en 2007, lors de la signature d’une convention.
Dans la gestion du Projet – au quotidien – les tâches dévolues à chacune des associations s’équilibrent.
Tandis que l’ADEA assure la gestion de l’atelier (prise des commandes – répartition du travail – achats des matières premières – dialogue avec les tisseuses – accueil des clients – etc…), TUSAA se charge de la recherche sur le patrimoine, l’étude de la symbolique des motifs pour chaque tapis, la recherche de fonds pour le financement des formations et autres dépenses, l’organisation d’Expositions-Vente en France, la mise sur pied des formations, la réalisation des documents de publicité (affiches – flyers), des catalogues et autres documents indispensables à la vie des ateliers.

Le calendrier

Un projet de six ans au moins – 2006-2012 

            2006

            2007

           
            2008

            2009

            2010

            2011

            2012